Laboratoire d’innovation sociale en matière d’itinérance chez les jeunes (CdD) a été élaboré en se fondant sur la conviction qu’il existe des solutions réalistes et pratiques au problème de l’itinérance chez les jeunes, et que les collectivités peuvent atteindre leurs objectifs lorsqu’elles sont éclairées par des preuves crédibles et appuyées par des politiques et des cadres de financement adéquats.

Notre programme est dirigé par le besoin d’aborder le défis auxquels font face les collectivités et les gouvernements d’un bout à l’autre du Canada en ce qui a trait à la façon de lutter contre le problème persistant de l’itinérance chez les jeunes. Les collectivités peuvent mettre sur pied des stratégies et des interventions efficaces qui entraînent de meilleurs résultats lorsqu’elles sont éclairées par des preuves crédibles et appuyées par des politiques et des cadres de financement adéquats. Nos thèmes de recherche recueilleront les données nécessaires pour ces stratégies et ces interventions.

Le programme de recherche de CdD est guidé par cinq thèmes de recherche entrecroisés conçus pour réaliser le plus efficacement possible le mandat de CdD.

Deux thèmes fondamentaux

Sont à la base du projet, c’est-à-dire : (1) passer à la prévention grâce à l’intervention précoce, et (2) maintenir des sorties réussies de l’itinérance.

Trois thèmes entrecroisés

Soutiennent les principes fondamentaux : (3) favoriser la santé, le bien-être et l’inclusion; (4) améliorer les résultats pour les jeunes Autochtones; et (5) utiliser les données et la technologie pour motiver les changements politiques et les pratiques.

Au sein de chaque thème il y a entre 4 et 5 sous-thèmes, permettant de retirer des enseignements spécifiques des universitaires et experts communautaires, dont les personnes à expérience vécue d’itinérance chez les jeunes.

Grâce à un cadre de recherche entrecroisé, CdD identifiera quels programmes de prévention, politiques et interventions devraient être poursuivis, qui devrait être engagé et dans quels contextes ils seraient les plus efficaces, offrant ainsi des solutions au fardeau à vie que représente l’itinérance chez les jeunes au niveau social, économique et de la santé.

<< Nous devons améliorer notre compréhension de ce qui fonctionne, pourquoi cela fonctionne et pour qui et dans quel contexte. Pour ce faire, nous devrons collaborer avec les partenaires communautaires, tous les niveaux de gouvernement et, qui plus est, les personnes qui ont de l’expérience vécue d’itinérance chez les jeunes >>

Stephen Gaetz • Directeur Scientifique, Changer de direction