Thème 1: Passer à la PRÉVENTION grâce à l’intervention précoce

La prévention de l’itinérance chez les jeunes est définie par les lois, les politiques et les interventions qui réduisent la susceptibilité des jeunes personnes à tomber dans l’itinérance.

De plus, cela signifie «procurer à ceux qui ont été sans abri les ressources et les soutiens nécessaires leur permettant de stabiliser leur situation de logement, d’améliorer l’intégration et l’inclusion sociale, et enfin de réduire les risques de récidives d’itinérance»  Cette définition est mise en lumière dans Roadmap for the Prevention of Youth Homelessness, un rapport qui guide notre œuvre. Le changement de direction vers la prévention prôné par CdD est appuyé par un ensemble naissant d’études qui démontrent que les stratégies de prévention ont des répercussions positives sur la réduction de l’itinérance. Cependant, il existe un lacune au niveau des recherches à l’appui de politiques et programmes d’intervention efficaces qui abordent spécifiquement l’itinérance chez les jeunes.

Sous-thèmes de recherche :

 

1.1 Favoriser une transition réussie à la sortie des institutions publiques

Des stratégies efficaces prévenant l’itinérance chez les jeunes signifie que l’on doit s’assurer que les jeunes gens ne passent pas droit à l’itinérance lorsqu’ils quittent la charge de la protection de l’enfance ou autres situations institutionnelles associées à la correction, la santé mentale ou les soins de santé hospitaliers, et lorsqu’ils n’ont pas de domicile familial où aller. Nous allons tester et adapter les enseignements de différentes régions – en particulier sur la scène internationale – qui ont créé des modèles de programmes et des interventions efficaces basés sur les politiques qui soutiennent de meilleures transitions à la sortie des institutions publiques.

1.2 Programmes d’intervention en milieu scolaire

De tels programmes visent à identifier les jeunes personnes qui sont à risque d’itinérance ou d’abandonner l’école et/ou qui vivent des circonstances importantes qui peuvent changer la vie pour toujours, et offrent les soutiens nécessaires pour atténuer ces risques, renforcer les familles et garder les jeunes au sein de leurs collectivités. Les initiatives d’intervention précoce en milieu scolaire les plus efficaces impliquent des partenariats entre les écoles et les organismes communautaires qui desservent les jeunes et leurs familles.

1.3 Interventions précoces, détournement des refuges et soutiens basés sur le milieu

Il s’agit ici de stratégies basées sur les politiques conçues pour aborder les risques immédiats que présentent l’itinérance, fournir les soutiens nécessaires aux jeunes personnes et à leurs familles, et plus important encore, améliorer la résilience tout en réduisant le potentiel de résultats négatifs. De telles stratégies se concentrent sur les besoins physiques, émotionnels, matériels, interpersonnels et éducationnels des jeunes gens en procurant des soutiens aux jeunes et à leurs familles en les aident à retourner à la maison, à garder leur domicile actuel ou en les plaçant dans un nouvel hébergement (avec soutiens) d’une manière sécuritaire et planifiée.

1.4 Itinérance cachée et sous-populations

De nombreux jeunes qui connaissent l’itinérance ne s’adressent pas immédiatement, et parfois jamais, au système des refuges, soit parce qu’ils vivent dans des endroits où il n’y a pas de services d’urgence, ou parce qu’ils les évitent. Dans chacune de ces situations, les jeunes se sentent vulnérables puisqu’ils ne sont pas capables d’accéder aux soutiens qui pourraient les aider à éviter la précarité du logement et potentiellement à l’exploitation, ce qui comprend le trafic du sexe. La conception de politiques et d’interventions préventives qui fonctionnent pour les populations qui vivent l’itinérance cachée ou la vulnérabilité occupent une place importante dans l’œuvre de CdD.

1.5 Politiques et pratiques en matière de prévention au sein et au-delà du secteur de l’itinérance

Bien que la prestation de soutiens préventifs au niveau communautaire soit nécessaire afin de subvenir aux besoins locaux, prévenir et mettre fin à l’itinérance chez les jeunes exigera du gouvernement un investissement et un cadre de politiques global qui veillera au succès des interventions communautaires.