Thème 5: Utiliser les DONNÉES et la TECHNOLOGIE pour stimuler la politique et la pratique

On reconnaît de plus en plus la valeur des données et de la technologie lorsque nous faisons face à des problèmes complexes, y compris dans notre réponse au problème de l’itinérance.

Même si de nombreuses collectivités utilisent à présent le système de gestion de l’information sur les sans-abri (SGIS) pour coordonner leurs services, identifier les clients et mesurer l’impact des modèles de prestation de service et des stratégies communautaires, ces pratiques ne sont pas uniformes partout au pays. De plus, de nombreux prestataires de services recueillent des données limitées, et le recueil de données au niveau fédéral, provincial et territorial n’est analysé que de manière minime.

Un nombre croissant de données sur les personnes sans abri, y compris sur les jeunes sans-abri, est disponible partout au Canada. Cela comprend non seulement des données collectées par le secteur de l’itinérance (dénombrements ponctuels, SISA, etc.), mais aussi d’autres  formes de données de gestion. Afin de retirer de la valeur des grands ensembles de données, il faut adopter une approche horizontale qui tient compte de la façon dont on peut prévenir l’itinérance chez les jeunes et garder ces derniers hors de l’itinérance. CdD fera progresser ces travaux en fusionnant les données (s’il y a lieu) des systèmes d’information sur les sans-abri  et des systèmes de gestion (par ex. santé et autres services sociaux).

CdD compte élaborer et mettre en œuvre une vision d’une stratégie des données de recherche nationale sur l’itinérance chez les jeunes pour appuyer les collectivités et les gouvernements. Cette stratégie aura pour objectif d’employer les données afin de générer de nouvelles connaissances utiles qui influenceront les politiques et les pratiques, et favoriseront la création de ressources et d’outils novateurs aidant les collectivités.

Sous-thèmes de recherche :

 

5.1 Élaboration d’IRC significatifs et pratiques pour appuyer le recueil, la gestion, l’analyse et le rapport des données au niveau communautaire et des programmes

La définition des meilleures pratiques en matière de recueil, de gestion, d’analyse et de rapport des données peut être mise au point parallèlement à deux tâches complémentaires : 1) élaboration de mesures des résultats significatives et faisables (IRC ou indicateurs de rendement clés) afin de favoriser la prestation des services et aux fins des collectivités qui mettent sur pied des plans de prévention et d’élimination de l’itinérance chez les jeunes; et 2) élaboration de ressources et d’outils supplémentaires appuyant la prestation des services, dont des tableaux de bord des données, afin d’aider à surveiller les activités et les résultats en matière de prévention et d’interventions de logement, offrant ainsi un moyen efficace de communiquer les progrès d’après les indicateurs de rendement clés.

5.2 Intégration et analyse des données de gestion fusionnées

Ce sous-thème examine le potentiel de l’utilisation des données fusionnées, indépendamment des études d’intervention, afin de venir à des conclusions sur les politiques ou autres facteurs qui affectent les trajectoires des jeunes qui vivent l’itinérance. Ce sous-thème étudie l’intégration des données de gestion fusionnées des bases de données fédérales et provinciales aux données issues des études d’interventions menées au cours des recherches des thèmes 1 et 2 (bases de données qui contiennent des renseignements sur l’utilisation des individus des systèmes soins de santé, de l’éducation, de la justice pénale et des soutiens au revenu).

5.3 Estimation et modélisation des coûts et de l’impact économique d’investissements et d’interventions particulières

Les coûts et l’impact économique des interventions intéressent les décideurs politiques. Il existe une base solide pour établir les coûts des résultats des interventions testées sous les thèmes 1 et 2, en combinant le coût unitaire des services de santé, sociaux et reliés à la justice avec les estimations du coût unitaire des soins de santé existants. Les efforts de modélisation peuvent également se révéler utiles pour prévoir les effets des interventions sur les résultats et les coûts sur une plus longue durée que celle des études des interventions, permettant ainsi de cerner des lacunes importantes sur le plan des connaissances.

5.4 Utilisation de la technologie pour appuyer la prévention et la stabilisation du logement 

Nous allons développer, mettre en œuvre et évaluer la technologie qui soutient le mandat de CdD dans le but d’identifier quelles sont les interventions efficaces qui préviennent et éliminent l’itinérance chez les jeunes. Des technologies telles les plateformes d’analyse des données seront créées et mobilisées afin de soutenir la recherche dans tous les domaines des thèmes et pour recueillir et analyser les données communautaires. La recherche dans le cadre de ce sous-thème explorera aussi comment la technologie peut être utilisée pour améliorer l’accès au logements et aux soutiens qui aident à acquérir les aptitudes à la vie quotidienne.